Qu’attendent les Grands Groupes pour créer un Incubateur Corporate?

Un incubateur d’entreprises est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises. Il apporte un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise. À la différence d’une pépinière d’entreprises ou d’un hôtel d’entreprises, un incubateur s’adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création et leur propose un ensemble de services adaptés. Leur mission : détecter, accueillir et accompagner les projets de création d’entreprises innovantes.

Les incubateurs peuvent se différencier entre eux par les services qu’ils proposent, leur caractère lucratif ou non, ou encore le type de projets qu’ils ciblent. Ces structures accompagnent des start-up axés sur des domaines variés: Finance, Jeux vidéo, Santé, GreenIT, Web, Telecoms, Logiciel, etc. Sur Paris, il y en a un nombre incroyable. Citons ParisIncubateurs qui anime 8 incubateurs sur Paris (Site web de ParisIncubateurs), accompagne quelques 350 startups et revendique 4000 emplois créés.

Intéressons nous à un type particulier de structure: « Les incubateurs Corporate« . OSEO les définis comme étant des « incubateurs développés par les grands groupes industriels ou par les prestataires de service. L’objectif des groupes industriels est de favoriser l’émergence de start-ups qui vont permettre d’adapter les activités du groupe aux spécificités de la nouvelle économie, d’utiliser les nouvelles technologies, découvertes scientifiques ou autres, pour favoriser le développement « naturel » de leurs activités ou se diversifier dans des activités connexes ».

Outils de veille technologique par excellence pour les grands groupes, on peut comparer cette structure à laboratoires de R&D mais dans un cadre moins bridé et donc plus imaginatif ! L’idée est de créer un incubateur « indépendant » où les entreprises vont sectionner les start-up susceptibles de proposer des produits qui vont intéresser le grand groupe.

Exemples d’incubateur corporate: L’ Incubateur Mobilité Connectée de Renault.

renault

 Là-bas on y cherche des start-ups qui vont développer des applications à intégrer dans nos véhicules: réseaux sociaux pour partager ses trajets, co-voiturage, entertainement dans la voiture, aide à la navigation, info-mobilité, éco-mobilité, téléphonie /visio /messagerie simplifiée, applications d’assistance (voyage, shopping, contacts, …). Le deuxième appel à candidature est terminé depuis le 31/01/2013.

4 raisons pour laquelle la start-up a intérêt de rejoindre un incubateur corporate:

  1. Offre d’incubation: Les start-up sont hebergées dans une structure où sont présentes beaucoup d’autres start-ups visant le même secteur.
  2. Un client de la start-up est déjà trouvé: la société qui l’a sélectionnée!
  3. Financement du projet: OSEO et la Ville de Paris peuvent subventionner les projets tout comme dans d’autres types d’incubateurs.
  4. Mentoring: accompagnement par des cadres expérimentés de la société. Ces derniers vont avoir les pieds sur terre, les start-up ont la tête dans les nuages : un couple parfait alliant créativité et application concrète. Nécessaire de faire intervenir aussi des serial-entrepreneurs.

4 raisons pour lesquelles le Grand Groupe doit créer un incubateur:

  1. Créativité des salariés: à l’instar de Google et de son temps libre pour des projets personnels, la créativité des salariés va être sollicitée et l’ouverture d’esprit décuplée au contact de ces start-ups. Assimilons les projets avec l’incubateur comme une formation. Une partie du budget formation passe dans l’incubateur, tout le monde est gagnant.
  2. Les salariés seront invités à faire de la Veille (technologique, sociétale, concurrentielle, stratégique, etc.)
  3. Émergence de produits et services innovants adapté au marché cible
  4. Grimper dans le classement Great place to Work !

Un bémol, et pas des moindres: la start-up doit garder son indépendance et ce n’est pas chose facile! Les tentations du grand groupe vont être nombreuses pour prendre les rênes de la jeune pousse, la racheter, et tuer toute folie et créativité de la startup. S’il n’y a aucun caractère exclusif pour les start-ups sélectionnées vis-à-vis de la société d’accueil, l’alliance ne peut qu’être d’une richesse infiniment peu exploitée dans les sociétés actuelles.

Publicités

Volvo va intégrer Spotify dans ses voitures

volvoL’automobile n’a pas à être épargnée par l’innovation! Une inspiration possible pour Renault et PSA qui sont légèrement dans le mal ? Volvo va intégrer la plate-forme musicale Spotify à bord de leur véhicules.

C’est un partenariat entre des boîtes uniquement suédoise qui va permettre cette innovation. En effet, Ericsson va dans un premier temps équiper les Volvo de leur système  » Connected Vehicle Cloud« , vers 2014 pour que les Volvo puissent être connectée à internet. Dans un second temps, le constructeur automobile intégrera le service de musique en streaming de Spotify. Le conducteur utilisera son téléphone comme Modem, mais le produit final, attendu pour 2016 (oulà c’est loin !) ne nécessitera plus ce modem et sera directement intégré.

Aujourd’hui Deezer montre aussi des signes d’intérêt pour intégrer les voitures, mais également en passant par le téléphone du conducteur. La start-up française s’est associé récemment à Nissan, aboutissant sur une série limitée du Juke. Si ce n’est pas intégré, très peu d’intérêt (je branche mon smartphone via le port USB de l’autoradio et roule..!)

Pourquoi ne pas imaginer un système réellement embarqué que pourrais développer Deezer avec Renault et Alcatel-Lucent ?

L’article de Wired sur le rapprochement de Volvo et Spotify par ici : Volvo Is Bringing Spotify to the Car