Les 10 espaces de coworking à connaître sur Paris

cowork

Les espaces de coworking sont nombreux sur Paris. Il y en a pour tous les goûts. Que vous soyez un homme ou une femme, artiste ou développeur, écolo, journaliste, consultant, startupeur. J’ai sélectionné pour vous 10 espaces de coworking.

La Ruche: pour les innovations sociales ou écologiques – Site Web

Entrepreneur social? C’est l’endroit rêvé pour développer son projet qui va concilier économie et développement humain. Une communauté très soudée peut vous accueillir pendant une demi-journée pour les curieux. Cette structure recherche des start-ups ambitieuses qui apprécient les valeurs de transparence, c’est d’ailleurs pour ça que La Ruche publie sur son site ses dépenses !

Soleilles, le coworking au féminin – Site web

L’entreprenariat tech s’est féminisé grâce aux Girls In Tech dont la mission est notamment de mettre en valeur les femmes et les parcours dans la technologie afin d’encourager la mixité dans un milieu traditionnellement masculin. C’est dans cet esprit que cinq femmes ont créée cet endroit calme et reposant situé au 13 rue Vivienne (près de la Bourse). Quel que soit votre sexe, profession ou couleur de cheveux, vous pouvez profiter de cet espace de 250 m² pour organiser des réunions ou des conférences!

Le Tank: petit espace pour l’univers de la comm’ – Site Web

Au 50 rue de Montreuil à Paris 11ème, le tank est un espace assez petit (10 postes de travail sur 100m²) mais agréable. Smart Trotter, LiquidLiquid et Deuxième Labo sont passés par là. La page web présente les tankers actuels.

La Cantine: parfait pour coder, mais pas seulement ! – Site web

Un café bien sympa situé au 12 Galerie Montmartre, 75002 Paris, où vous pouvez bosser tranquillement des projets perso et faire connaissances avec d’autres développeurs, consultants, entrepreneurs, bloggeur. Possibilité de louer des salles de réunion à la journée (ou 1/2 journée). Des conférences permettent d’expliquer aux nouveaux startupeurs comment faire un bon business plan, à coder en Python ou à faire des prévisions financières. Liste des prochains évènements à La Cantine

Le Lawomatic, toujours complet !Site web

Un ensemble d’ateliers et bureaux à disposition des professions indépendantes créatives et innovantes. Location pour plusieurs mois et apparemment peu de roulement dans les locataires mais les places sont disponibles.

Dojocrea: incubateur privé avec de nombreux bureauxSite web

Cet espace de coworking (qui est un incubateur) propose quatre espaces de travail dans Paris: République, Saint-maur, Voltaire et Saint Martin. 320€ HT par mois par poste de travail en open space, sans durée d’engagement, sans caution et sans frais d’entrée. Quelques boîtes qui sont passées par là : DeValley Entertainment, Caprice Groupe, Acte 9.

La Mutinerie: Libres Ensembe – Site web

Impossible de bosser de chez vous? Trop de bruit au Starbuck? Pas d’échanges dans les bibliothèques? Essayez la Mutinerie: de multiples services sont proposés: location d’écran, domiciliation de l’entreprise, réservation de salle de réunion.

Le Laptop: Web, Photographie, Design, Culture et ArtSite web

Des super locaux, des tarifs clairs. Vous pouvez voir sur le site les équipements des salles de réunions. Un système que peu d’espace de coworking ont: une mise à jour continue des espaces disponibles!

La Manufacture : pour les artistesSite web

La manufacture est entre la Gare de Lyon et Bastille, au 100, rue de Charenton (75012). Espace de coworking destiné aux auteurs, qu’ils soient scénaristes, écrivains,  traducteurs, journalistes, pigistes, correcteurs ….

Mozaik : très carré !Site web

L’espace MOZAÏK situé au 9 Rue Bleue, 75009 Paris met à disposition un outil de travail complet et s’adresse aux travailleurs indépendants qu’ils soient développeurs, designers, bloggeurs, architectes web, consultants en marketing ou auto-entrepreneurs. Bureaux assez sérieux pour ceux qui aiment le calme.

[ Edit:] suite aux commentaires, je me permets de lister d’autres espaces à découvrir:

  • La Poussinade
  • Remix Coworking
  • Citizen Box
  • Bureaux à Partager

Et si jamais vous n’avez pas trouvé votre bonheur, il y a souvent une solution apportée par une start-up! Je vous oriente donc vers eWorky qui va vous dénicher votre espace de coworking parmi 3 766 centres d’affaires et bureaux partagés.

Suivez-moi sur Twitter, et bon coworking !

Publicités

Découverte de 5 start-up françaises qui viennent de lever des fonds

FullSave: Hébergeur et Opérateur TelecomCapturedf

Créé en 2004, FullSave est une SSII positionnés sur la région toulousaine comme partenaire de proximité pour les services en infrastructure d’hébergement et de télécoms. Cette société propose un accompagnement au quotidien dans la gestion des infrastructures Telecom. CA de 1,2M€. Levée de 750 k€ auprès d’investisseurs privés.
Leosphere: Les spécialistes de la télédétection par laser

Captureaz

Cette société conçoit, fabrique et vend des équipements optoelectronique (composants électronique qui interagissent avec la lumière). Leosphere s’est spécialisé dans les équipement  de mesure météorologique et plus particulièrement sur les mesures d’énergie éolienne. CA de 13,1 M€. Levée de 20 M€ auprès de ORAXYS.

Visiomed Group: Leader français de l’électronique médicale nouvelle génération

Captureuj

Entreprise spécialisée dans le développement, la conception et la fabrication de produits de santé innovants, vendus dans le réseau des pharmacies. CA de 12,5 M€. Levée de 600 K€ auprès de INOCAP et NORD CAPITAL PARTENAIRES.

Trendsboard: News analytics en temps réel 

Captureqwc

Cette start-up très intéressante fondée par @benoitraphael a développée une technologie d’analyse de l’écosystème de l’information en temps réel. Ses outils détectent les conversations qui font ou vont faire le buzz, ainsi que les influenceurs et les sujets qu’ils portent. Pas de CA (outil en version alpha). Levée de 500 K€ auprès de Michel MEEUS et Pierre SALIK

Poplidays: l’expert de vos vacances

Captureqsd

POPLIDAYS est le premier site de séjours de vacances vous proposant des biens gérés exclusivement par des agents immobiliers. Un secteur bien concurrentiel mais qui est en pleine croissance. Le site web mériterait peut-être d’être moins flachy et un peu plus moderne. CA de 275 k€. Levée de 2 M€ auprès de CREDIT AGRICOLE PG DEVELOPPEMENT, ACI, AQUI INVEST, HERRIKOA

 

Crowdsourcing: donnez la parole aux clients, ils la prendront !

Le crowdsourcing (de “crowd”= »la foule » et “outsourcing” = « externalisation ») est un moyen d’utiliser les connaissances et a créativité d’une foule d’individus ayant certaines compétences. L’objet de ce domaine est de faire sous-traiter des tâches à un grand nombre de personnes. Certaines tâches nécessitent une expertise et sont récompensées, d’autre non.

L’une des richesse du crowdsourcing pour une société est d’aller chercher des idées en dehors de celle-ci, notamment auprès de clients. Le but n’est pas de se faire dicter la stratégie par ses clients, mais de maximiser les chances de récolter des idées « Out of the box ». L’entreprise qui va utiliser cette méthode va acquérir un grand nombre de données, qui aujourd’hui se fait de la façon suivante: vous sortez de votre supermarché et on vous colle entre les mains un ticket pour gagner une voiture en échange de votre nom, adresse postale, adresse mail, numéro de téléphone et à la limite 2/3 questions sur ce que vous avez acheté (ce que peu de personnes vont remplir). Autant dire très pauvre en informations, juste bon à vous envoyer les 10 kg hebdomadaire de magazine promotionnel.

Avec le crowdsourcing, les clients vont être amenés à avoir la parole et à aimer donner leur avis! Ne vous inquiétez pas, ils la prendront d’une autre façon si ce n’est pas cadré chez vous. C’est comme ça qu’aujourd’hui on sait que France Loisirs fait de la vente (très) forcée et que La Poste ne vous livre que très rarement les colis chez vous!

Internet et les réseaux de télécommunications permettent un travail collaboratif de crowdsourcing et c’est encore très peu exploités aujourd’hui. Voici quelques sociétés qui ont engagé de telles démarches.

MSIMyStrabucksIdea :  Nous sommes prêts à mettre vos idées en pratique.

MyStarbucksIdea est l’exemple le plus brillant et le plus complet. Cette entreprise (ô combien innovante, qui ne fait « que » vendre du café…le rêve qui va avec !) lance un appel à chacun de ses clients et leur demande leur avis sur le design du magasin, sur de nouveaux produits, des méthodes pour protéger l’environnement, leur biscuit préféré… Les idées reçoivent des commentaires d’autres clients et celles qui reçoivent les meilleures notes sont mises en applications. A titre d’exemple, l’idée qui a eu le plus de succès a reçue 95 000 votes et 1030 commentaires. Voici le nombre d’idées soumises à ce jour:

Capture

Si vous voulez du café à la fraise, des portes automatiques en magasin (ce n’est pas délirant quand on sort avec trois gobelets dans les mains), des muffins salés, des espaces de coworking, une carte de fidélité différente… Vous pouvez soumettre l’idée et qui sait, votre café à la fraise sera peut-être bientôt vendu.

Captured

Danone et vous: un bon début, et puis en fait non !

Pourquoi dis-je « un bon début »? Cette plate-forme est un intermédiaire entre les clients et le groupe alimentaire français. Des questions étaient posées pour connaître l’avis des clients:

  • Etes-vous plutôt fruits rouges ou fruits jaunes ?
  • Avez-vous déjà joué au Memory des 7 familles Activia ?
  • Que pensez-vous du nouveau dessert Fantasia ?
  • Avez-vous aimé le nouveau parfum Actimel saveur Abricot ?
  • Vos enfants ont-ils goûté Gervais à glacer ?

Maintenant, il faut regarder le site web. Il est loin de faire rêver. Il présente les engagements de Danone, des recettes, l’application mobile Actimel, des coupons papier de 0,2€ sur les yaourts vanille….bref des innovations peu folles. Dommage.

Dell IdeaStorm: can help take your idea and turn it into reality.

C’est une plate-forme où le client va donner son idée de produit Dell en ajoutant des articles, les promouvant, les commentant mutuellement. Les idées vont être en phase d’incubation et Dell met en visibilité celles avec le plus grand potentiel et celles qui font réagir le plus de personnes. Les chiffres parlent d’eux même: 18.555 idées soumises, 740.000 votes, bientôt 100.000 commentaires. Dell a donnée vie à environ 550 idées. Je vous invite à les découvrir sur le site web et à proposer les vôtres!

Et là vous vous dites « encore un fan des Etats Unis d’Amériques qui fait les éloges des boîtes américaines innovantes et qui crache dans la Danette ». Niet ! Un constructeur français a lancé quelque chose de très intéressant ! Cocorico.

Source : http://www.leblogmoto.com/2008/10/22/peugeot-et-les/

Source : leblogmoto.com

Peugeot: Imaginez la Peugeot des mégalopoles de demain

Peugeot a proposé aux jeunes designers d’imaginer la voiture des mégalopoles de demain. Le crowdsourcing peut être orienté et récompensé et Peugeot a indiqué aux designers qu’ils étaient à la recherche d’un concept car moderne axé autour des quatre critères suivants: le respect de l’environnement ; l’harmonie sociale ; la mobilité interactive et l’efficacité économique. Résultat: 2000 projets proposés, 95 nationalités ce qui a donné 600.000 visiteurs et 132.000 votes. Le vainqueur a reçu 10.000€ et la maquette de la voiture imaginée sera exposée au Salon de Shanghai. (Source : Industrie & Technologie)

Le crowdsourcing existe aussi dans la mode où on peut trouver des super initiatives: La Fraise  propose un concours où des créateurs peuvent proposer leurs dessins et se voir attribuer 1000€ à chaque création graphique sélectionée.

Pourquoi ne pas donner officiellement la parole aux clients ?

BabblePlanet: à l’attaque d’un marché de 2 Milliards de $ !

bp

On se souvient trop bien des cours d’Anglais en 4ème à 8h le matin: impossible de lire l’heure ou d’annoncer la date à la classe. L’affiche! C’est terminé, avec BabblePlanet, le problème aura été résolu depuis longtemps et en s’amusant !

L’application disponible sur iPad s’adresse aux enfants de 6 à 10 ans et n’a pas vocation à remplacer les cours d’Anglais, mais à accompagner l’enfant dans l’apprentissage de la langue de Shakespeare. A notre époque, on écrivait sur un malheureux cahier noir et blanc des phrases plus ennuyeuses les une que les autres. Avec Babbleplanet, c’est tout un univers haut en couleur qui s’ouvre ! Des bonhommes avec une tête sympa, des jeux ludiques, du tactile, de la reconnaissance vocale: un vrai jeu vidéo qui motive l’enfant à apprendre.

Les fondateurs de la start-up ont constatés que l’apprentissage de l’anglais se fait trop tard et surtout trop peu à l’oral ! L’application va donc:

  • Motiver les enfants: pas de notes (tant appréciées en France), l’enfant est surtout motivé à répéter;
  • Donner envie de parler : c’est un jeu vidéo qui intègre une reconnaissance vocale pour avoir un retour sur les progrès de la prononciation;
  • Envie de communiquer : Finalement l’objectif est de pouvoir tenir une conversation en Anglais, l’application va donc permettre d’échanger avec d’autres joueurs

Babble Planet iPad app from Babble Planet on Vimeo.

La modique somme de 4,49€ qui donne accès aux deux premiers mondes (Inde et Mexique) a étés déboursées par plus de 1500 parents (75% en France, le reste principalement en Europe). Le marché de l’apprentissage digital représente  2 Milliards de dollars.

Babble Planet recherche actuellement 300k€ pour se développer, intégrer du contenu et de nouvelles fonctionnalités. La levée de fonds va leur permettre de créer un monde par mois, de proposer l’application sur d’autres tablettes et de lancer des campagnes d’acquisition client. A long terme, Babble Planet souhaite lancer des applications similaires pour apprendre d’autres langues.

KitchenTrotter: la cuisine du monde livrée chez vous !

KitchenTrotter

Le système des box a été largement exploité pour vous livrer des produits cosmétiques (MyLittleBox, JolieBox, GlossyBox, etc.). Pourquoi ne pas faire de même mais avec des produits culinaires du monde? C’est ce que propose la start-up KitchenTrotter qui a récemment remporté le StartInParis #22 avec un pitch bien sympa, du beau Storytelling !

Comment fonctionne cette box ?

Vous vous abonnez pour un box par mois, sans engagement (avant on s’engageait pour 12 ou 24 mois, mais ça c’était avant). Chaque mois, un pays est mit à l’honneur et vous recevez 6 à 7 ingrédients difficiles à dénicher. Pour ne pas faire paniquer les bras cassés de la cuisine comme moi qui ne savent pas vraiment quoi faire de leur tomates séchées, cèleri et liqueur de litchi, l’équipe de KitchenTrotter a pensé à fournir 2 à 3 recettes pour 4 à 6 personnes dans chaque box.
En toute transparence, ils publient le contenu des précédentes box : Kits De Cuisine. On y  trouve de l’Amarettis à la truffe, de la Réglisse salée Lakritsfabriken (j’en ai rarement mangé), un Emporte pièce cheval suèdois ou de la poudre de Curcuma.
C’est le moment de porter la toque !

Qu’attendent les Grands Groupes pour créer un Incubateur Corporate?

Un incubateur d’entreprises est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises. Il apporte un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise. À la différence d’une pépinière d’entreprises ou d’un hôtel d’entreprises, un incubateur s’adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création et leur propose un ensemble de services adaptés. Leur mission : détecter, accueillir et accompagner les projets de création d’entreprises innovantes.

Les incubateurs peuvent se différencier entre eux par les services qu’ils proposent, leur caractère lucratif ou non, ou encore le type de projets qu’ils ciblent. Ces structures accompagnent des start-up axés sur des domaines variés: Finance, Jeux vidéo, Santé, GreenIT, Web, Telecoms, Logiciel, etc. Sur Paris, il y en a un nombre incroyable. Citons ParisIncubateurs qui anime 8 incubateurs sur Paris (Site web de ParisIncubateurs), accompagne quelques 350 startups et revendique 4000 emplois créés.

Intéressons nous à un type particulier de structure: « Les incubateurs Corporate« . OSEO les définis comme étant des « incubateurs développés par les grands groupes industriels ou par les prestataires de service. L’objectif des groupes industriels est de favoriser l’émergence de start-ups qui vont permettre d’adapter les activités du groupe aux spécificités de la nouvelle économie, d’utiliser les nouvelles technologies, découvertes scientifiques ou autres, pour favoriser le développement « naturel » de leurs activités ou se diversifier dans des activités connexes ».

Outils de veille technologique par excellence pour les grands groupes, on peut comparer cette structure à laboratoires de R&D mais dans un cadre moins bridé et donc plus imaginatif ! L’idée est de créer un incubateur « indépendant » où les entreprises vont sectionner les start-up susceptibles de proposer des produits qui vont intéresser le grand groupe.

Exemples d’incubateur corporate: L’ Incubateur Mobilité Connectée de Renault.

renault

 Là-bas on y cherche des start-ups qui vont développer des applications à intégrer dans nos véhicules: réseaux sociaux pour partager ses trajets, co-voiturage, entertainement dans la voiture, aide à la navigation, info-mobilité, éco-mobilité, téléphonie /visio /messagerie simplifiée, applications d’assistance (voyage, shopping, contacts, …). Le deuxième appel à candidature est terminé depuis le 31/01/2013.

4 raisons pour laquelle la start-up a intérêt de rejoindre un incubateur corporate:

  1. Offre d’incubation: Les start-up sont hebergées dans une structure où sont présentes beaucoup d’autres start-ups visant le même secteur.
  2. Un client de la start-up est déjà trouvé: la société qui l’a sélectionnée!
  3. Financement du projet: OSEO et la Ville de Paris peuvent subventionner les projets tout comme dans d’autres types d’incubateurs.
  4. Mentoring: accompagnement par des cadres expérimentés de la société. Ces derniers vont avoir les pieds sur terre, les start-up ont la tête dans les nuages : un couple parfait alliant créativité et application concrète. Nécessaire de faire intervenir aussi des serial-entrepreneurs.

4 raisons pour lesquelles le Grand Groupe doit créer un incubateur:

  1. Créativité des salariés: à l’instar de Google et de son temps libre pour des projets personnels, la créativité des salariés va être sollicitée et l’ouverture d’esprit décuplée au contact de ces start-ups. Assimilons les projets avec l’incubateur comme une formation. Une partie du budget formation passe dans l’incubateur, tout le monde est gagnant.
  2. Les salariés seront invités à faire de la Veille (technologique, sociétale, concurrentielle, stratégique, etc.)
  3. Émergence de produits et services innovants adapté au marché cible
  4. Grimper dans le classement Great place to Work !

Un bémol, et pas des moindres: la start-up doit garder son indépendance et ce n’est pas chose facile! Les tentations du grand groupe vont être nombreuses pour prendre les rênes de la jeune pousse, la racheter, et tuer toute folie et créativité de la startup. S’il n’y a aucun caractère exclusif pour les start-ups sélectionnées vis-à-vis de la société d’accueil, l’alliance ne peut qu’être d’une richesse infiniment peu exploitée dans les sociétés actuelles.

TravelRoad: le spécialiste du voyage sur mesure via mobile

logoTravelroad est la première application pour smartphone spécialisée dans la conception de voyage sur mesure.

Sortie tout droit d’une idée qui associe passion avec modernité, Travelroad vous guide pas à pas dans l’organisation de votre voyage sur mesure. Véritable agent de voyage interactif, l’application prend en compte vos critères de sélections pour vous apporter une réponse adaptée.

Indiquez à l’application (iPhone, iPad) le pays, la date de séjour, le budget, le nombre de personne: TravelRoad fera le reste et le fera bien! Vous pouvez préciser le type de zones à visiter (mer, montagne, …) et centres d’intérêt (je veux des activités sportives, aller faire la fête ou me reposer).

Travelroad analyse l’ensemble de ces éléments pour vous proposer un itinéraire adapté et un voyage rythmé par des activités en accord avec vos centres d’intérêt !

Aujourd’hui 5 pays disponibles et nous en attendons bien d’autres: Ile Maurice, La Réunion, Bali, Thaïlande et Australie. Des séjours possibles aussi à Prague, Berlin, Londres, Barcelone et Rome.

Une vidéo présente l’application:

Bon voyage !